___________________________________________________________________________________


2017 _ Objectif Marseille Cassis
Film d'atelier réalisé par des élèves de seconde du lycée de la Fourragère, Marseille, dans le cadre du Printemps des Lycéens et des Apprentis 2017 sur le thème "Se dépasser", avec un intervenant de P'Silo.




2016 _ Au carré
Film d'atelier réalisé par des élèves de seconde du lycée de la Fourragère, Marseille, dans le cadre du Printemps des Lycéens et des Apprentis 2016 sur le thème "Prise de vue, prise de position", avec un intervenant de P'Silo.
Coller ou ne pas être coller … Faut-il protester ou se taire ? Comment convaincre l’autre de changer d’avis ? Suite à une punition collective, des élèves tentent leur chance ...




2015 _ Pour un selfie
Film réalisé par des élèves de seconde du lycée de la Fourragère, Marseille, lors d'un atelier cinéma autour du thème, "analyse critique des médias", avec un intervenant de P'Silo.
Les élèves ont décidé de prendre comme point de départ un selfie entre copains sur un terrain de foot. Ça dégénère entraînant une bagarre et la blessure accidentelle d'un des joueurs. L' action est filmée par un téléphone et envoyée sur les réseaux sociaux. Les internautes vont chercher une coupable dans la personne qui par jalousie était à l'origine du conflit. Et le cyber- harcèlement va commencer ... amenant Christina à se suicider ...




2013 _ Les 4R
«Les 4R» a reçu en 2013 le 2ème prix du concours itinéraire de découverte «Images en l’air» lancé par la direction des services départementaux de l’Education nationale et a été diffusé en juin 2013 au Casino Cinéma de Trets.
Cet atelier vidéo a été réalisé dans la classe 6°A du collège Les Hauts de l’Arc à Trets de novembre 2012 à fin février 2013 réparti en :
- 3 jours de préparation avec le professeur,
- 2 jours avec les élèves,
- 7 jours de montage,
avec un intervenant de l'association P'Silo.


cliquer sur les images

«Les 4R» énumère quatre grandes causes de la pollution de l’air et quatre solutions pour préserver notre environnement. Mais à petite comme à grande échelle, il est parfois difficile de changer nos façons d’agir et de penser. Nous ne voulons rien perdre de ce que nous avons. L’effort que cela suppose nous rebute. Nous avons d’autres centres d’intérêt et les raisons mêmes d’un changement peuvent nous rester étrangères. Et pourtant !
Afin que les élèves de cet atelier puissent être entièrement partie prenante de cette réalisation, le film est construit sur leur vie quotidienne de collégien. Les contraintes techniques sont allégées, se basant en priorité sur l’image. Des indications sont données pour le jeu d’acteur et le tournage des plans, indications souvent interprétées au gré des 25 comédiens et 4 cameramen en herbe.